dans Boulot

Thématique de recherche graphique !

Voici une description graphique de mes thématiques de recherche universitaire... plus personne ne pourra me dire que c'est abscons et incompréhensible !

_images/mon_boulot.svg
dans Voyages

Photos de vacances

Quelques photos de vacances prises à Largentière, au cours de randonnées en marge du festival de musique médiévale et notamment au chaos de rochers granitiques à Montselgues.

Chevalet en érable

Nouveau test de chevalet, cette fois-ci en érable. Le son est proche de celui obtenu avec le chevalet en chêne, mais en plus sec et plus percussif, avec moins de sustain (=le son dure moins longtemps), un peu comme sur un banjo. L'enregistrement suivant présente 3 courts morceaux, chacun étant joué d'abord avec le chevalet en chêne, puis avec celui en l'érable et enfin avec celui en ambre :

lyre_chevalet_chene_vs_erable_vs_ambre.mp3

lyre_chevalet_chene_vs_erable_vs_ambre.ogg

Au final, j'ai remis le chevalet en chêne, c'est pour l'instant celui que je préfère, celui avec lequel j'ai le plus de faciliter pour chanter, et le seul qui a ce côté hypnotique qui fait que je ne parviens pas à lâcher l'instrument !

_images/31_chevalet_erable.jpeg

Essai du chevalet en ambre

Le chevalet en ambre étant enfin achevé, le voici monté sur l'instrument.

Le résultat est des plus surprenant : par rapport à mon chevalet précédent (en chêne), le son est beaucoup plus grave ! En revanche, on perd sur les aiguës et aussi sur l'attaque des notes, qui est beaucoup moins marquées. L'enregistrement suivant présente 3 courts morceaux, chacun étant joué d'abord avec le chevalet en chêne, puis avec celui en ambre :

lyre_chevalet_chene_vs_ambre.mp3

lyre_chevalet_chene_vs_ambre.ogg

Les 4 cordes les plus graves gagnent en puissance, et les harmoniques sont plus faciles à obtenir. L'enregistrement suivant (entièrement avec le chevalet en ambre) montre cela :

lyre_chevalet_ambre_grave_harmonique.mp3

lyre_chevalet_ambre_grave_harmonique.ogg

L'analyse du spectre du son (ici sur la note LA) confirme cela. Le chevalet en chêne développe des harmoniques de quinte, l'harmonique d'octave étant peu marquée. Tandis que le chevalet en ambre développe une harmonique d'octave... ainsi qu'une surprenante "harmonique négative" à l'octave inférieure ! Le sommet du spectre étant d'ailleurs une octave en-dessous de la note attendue, fort curieusement...

Polissage

Après avoir tracé les rigoles où passeront les cordes avec une lime triangulaire (attention, pour s'assurer que le fond de la rigole soit bien plat, il faut donner tous les coups de lime dans le même sens ; ne pas faire de va-et-vient !), le sommet du bloc est poli avec... du dentifrice ! Cela permet de le rendre brillant et transparent, ce qui est beaucoup plus joli :-)

_images/28_polissage.jpeg

Suite du travail de l'ambre à l'abrasif

Voici à présent le ponçage de la base et du sommet du bloc. Notez l'astucieuse utilisation d'un ruban de papier pour éviter de poncer le support !

Travail de l'ambre à l'abrasif

Première phase du travail du bloc d'ambre, pour en faire un chevalet : creuser un trou rond au milieu de la base du bloc. Je l'ai fait avec un tissu abrasif enroulé autour d'un gros stylo. Ne pas oublier de mettre de l'eau afin d'éviter des étincelles ! Et le tissu abrasif résiste beaucoup mieux à l'eau que le papier de verre.

_images/25_ambre_trou.jpeg

Un bloc d'ambre pour un chevalet !

Parmi les nombreux matériaux utilisés pour faire le chevalet des lyres médiévales, l'ambre est sans doute le plus ésotérique... il semblerait que celui-ci donne un son à la fois puissant et agréable.

Voici donc un bloc d'ambre de la mer baltique, d'une taille suffisante pour en faire un chevalet pour ma lyre, acheté chez Alexandre Import Nature.

Les tests d'usage confirment qu'il s'agit bien d'un bloc d'ambre véritable ! Plus qu'à travailler ce bloc...

_images/24_ambre.jpeg

Camp médiéval à Bayeux

Quelques photos du camp médiéval de Fief et Chevalerie à Bayeux auquel j'ai participé... un grand merci à tous c'était un grand moment !

dans Lyre

Présentation sur la lyre médiévale au Breizh Entropy Congress

Voici la présentation sur la lyre médiévale (historique, fabrication, technique de jeu) réalisée lors du Breizh Entropy Congress !

lyre_bec.pdf

Quel effet du pacte du logiciel libre sur le vote de la loi Hadopi ?

Lors des élections législatives de 2007, www.Candidats.fr proposaient aux candidats de signer le pacte du logiciel libre de l'April. Depuis, aucune véritable évaluation de cette opération n'a été réalisée.

Je propose ici une analyse de l'impact de la signature du pacte du logiciel libre sur le vote de la loi Hadopi, les 12 mai 2009 et 15 septembre 2009. En effet, la loi Hadopi menace les libertés individuelles, mais aussi le logiciel libre, comme cela a été souligné par l'APRIL. Or les signataires du pacte du logiciel libre s'étaient engagés à “défendre les droits des auteurs et des utilisateurs de logiciels libres [...]”.

(Suite et commentaires...)
dans Zaurus

Les Zaurus ne meurent jamais...

Après trois mois sur le Netwalker, je reviens finalement au bon vieux Zaurus... le Netwalker ne m'a pas convaincu, principalement pour les raisons suivantes :

  • Le clavier du Newalker est très mauvais, alors que celuis du Zaurus est excellent.

  • L'autonomie en veille du Netwalker est ridicule, de l'ordre de 5 jours, là où le Zaurus tient plus d'un mois. Ce point est important car, contrairement à un ordinateur "normal", le Netwalker (comme le Zaurus) ne s'éteint pas (le redémarrage étant beaucoup plus long, et l'appareil ne pouvant servir de PDA lorsqu'il est éteint).

Sans oublier d'autres points problématiques, moins importants, mais nombreux :

  • Le Netwalker est plus volumineux et plus lourd que le Zaurus. Il tient dans une poche de manteau, mais difficilement dans la celle d'une veste.

  • L'écran tactile du Netwalker est très imprécis. Lorsqu'on laisse le stylet appuyé sur l'écran, immobile, on voit le curseur de la souris danser tout autour... Du coup les doubles-clics très marchent une fois sur deux.

  • Les touches de raccourcis du Netwalker se déclenchent toutes seules ; j'ai dû les désactiver.

  • Je n'ai pas réussi à connecter le Netwalker à mon capteur solaire.

  • Bien que dépourvu de toute pièce mécanique, le Netwalker n'est pas silencieux : il émet un léger "Bzzz". Plus gênant : ce bruit continue quand l'appareil est en veille... très pénible si vous essayez de dormir à côté de votre machine ! Le Zaurus, lui, est absolument silencieux en veille comme en marche.

  • Les logiciels fournis avec le Netwalker n'ont pas été adaptés à la machine. En terme d'interface utilisateur, il s'agit d'un Ubuntu "standard de base" prévu pour ordinateur de bureau, sans même l'interface Netbook Remix. En terme de matériel, le processeur ARM Cortex 8 est sous-exploité faute d'optimisation des logiciels, par exemple le processeur supporte OpenGL mais aucun driver n'est fourni (au passage, cela explique pourquoi l'interface Netbook Remix n'est pas incluse : celle-ci repose sur Clutter, lui même utilisant OpenGL). Le résultat est désastreuses : bien que beaucoup plus puissant, le Netwalker paraît aussi lent que le Zaurus. En particulier, le logiciel d'agenda fourni (Mozilla Sunbird) est incroyablement lent.

Je soupçonne le Netwalker d'être aussi victime de la mode du "low- cost" : au motif de baisser les prix, on rogne sur la qualité, sur des éléments qui ne se voient pas forcément (comme le toucher du clavier). Au point de rendre l'engin très décevant... et de le voir finir à la poubelle ou au fond d'un placard...

Au final, le Netwalker surpasse le Zaurus pour surfer sur Internet et regarder des vidéos. Pour tout le reste, prendre des notes, jouer à des jeux, coder, gérer son emploi du temps et son carnet d'adresse,... le Zaurus l'emporte largement. Seulement voilà : je ne regarde jamais de vidéo, et je ne suis pas dépendant à Internet au point de ne pas pouvoir attendre de rentrer chez moi pour surfer. Donc le choix est vite fait !

dans Soya3D

Soya 0.15rc1 is out !

Soya 0.15rc1 is out !

Here is the Changelog :

  • January 2009 : Soya3D 0.15rc1

  • ODE 10 compatibility (required)

  • New collide property for lazer.

  • Quiet mode for soya initialisation and quit

  • New event management system. round event are now stored in main_loop.event and main_loop.raw_event.

  • New round_task attribut for main_loop.

  • Allow screenshot from backbuffer.

  • Allow to use WorldStep instead of WorldQuickStep for ODE iteration.

  • Allow None as angular_velocity, linear_velocity, torque, or force.

  • Allow None as hi_stop, lo_stop

  • Bugfixes

  • Fix delta_x and delta_y in coalesced event

  • Fix AngularMotorJoint API

  • soya initialisation now write in the common stdout and stderr

  • Fix font related segfault when soya wasn't initialised

  • Fix Pudding MainLoop (thanks David Martinez)

  • Work-around for OpenAL bug for absolute sound sources

dans Zaurus

Using Sunbird calendar on PDA (i.e. wake on RTC alarm on calendar's events)

The attached scripts allow to use Sunbird on PDA, that is to say to wake up automatically the device on Sunbird's alarm. I am successfully using them on the Sharp Netwalker (aka PC-Z1) but it should work on any device that supports wake up on RTC (the Netwalker does only after some hacks) and uses the APM daemon for power-related event management (the Netwalker does ; however for other devices that use ACPI, it should be quite easy to adapt).

To install it, proceed as following:

  1. Install the python-pysqlite2 package.

  2. Copy the attached file (link below) sunbird_set_next_rtc_alarm.py somewhere on your PATH (for example, in /usr/bin) and make this file executable:

    chmod a+x /usr/bin/sunbird_set_next_rtc_alarm.py
  3. Copy the attached file (link below) 50sunbird_rtc_alarm in /etc/apm/suspend.d and make this file executable:

    chmod a+x /etc/apm/suspend.d/50sunbird_rtc_alarm).
  4. Edit sunbird_set_next_rtc_alarm.py . At line 3, indicate the maximum time (in second) your device needs to resume from suspend (the default 10 seconds is right for the Netwalker).

  5. At line 4, indicate the path to the Sunbird's storage file. if you have no idea at all, the following command should give you some hints:

    ls /home/*/.mozilla/sunbird/*/storage.sdb

That's all! Now, every time you suspend the device, sunbird_set_next_rtc_alarm.py is called. It looks Sunbird's calendar for the closest alarm, and, if any, define the device's RTC alarm as needed. Then, the device will wake up a few second before the alarm, and thus Sunbird will be able to beep you.

sunbird_set_next_rtc_alarm.py

50sunbird_rtc_alarm